Filtrer par

Il y a 47 produits.

Affichage 1-47 de 47 article(s)

La pratique de l’agrainage

L’agrainage est une pratique qui consiste à nourrir des animaux. Les animaux sauvages sont le plus souvent visés par cette solution d'apport en nourriture mais l’agrainage est aussi utilisé dans le milieu fermier tels que les élevages volatiles.

En effet, il est plus simple pour les éleveurs d’utiliser la technique d’agrainage pour donner à manger à leurs poules, faisans et divers autres volatiles. Ils peuvent ainsi, soit disperser la nourriture au sol, soit se servir d’un agrainoir afin que leurs animaux se partagent correctement la nourriture.

L’agrainage pour nourrir les animaux sauvages

L'agrainage est souvent utilisé pour les sangliers mais les cervidés et les volatiles chassables sont également concernés par cette technique. La plupart du temps, on utilise du grain pour les alimenter mais certains proposent aussi des carottes, des betteraves etc. Cette technique n'est néanmoins pas utilisée uniquement par les fermiers pour leurs élevages. En effet de nombreux chasseurs et piégeur se servent également de celle-ci. L'agrainage est notamment utilisé sur différents territoires afin de pallier le manque de nourriture dans le milieu naturel des animaux.

Avec la modernisation des espaces, les animaux ont de plus en plus de mal à trouver leur propre nourriture. Cela les pousse à s'éloigner de plus en plus de leur territoire pour venir chercher de quoi vivre, parfois dans les champs. De plus, la population animale diminue, s’affaiblit et tombe malade. Afin d’éviter que des maladies se propagent et se transmettent à l’humain, des chasseurs, piégeurs et d'autres personnes utilisent l’agrainage pour nourrir ces animaux en difficulté.

Cette technique permet également de garder une population d’animaux dans un espace délimité. Effectivement, si les animaux trouvent de la nourriture à un endroit, ils reviendront alors plusieurs fois pour se nourrir. Cela sert notamment aux chasseurs et piégeurs pour observer les habitudes des animaux et pour réguler les prédateurs et nuisibles.

L'agrainage permet aussi de limiter les dommages qui pourraient être faits sur les terres cultivées et les récoltes agricoles. En nourrissant les animaux, on évite qu’ils se déplacent sur d’autres terres, ils prennent ainsi l’habitude de se nourrir à un point fixe.

On peut donc dire que trois types d’agrainage existent : le dissuasif, l’hivernal et l’appât.